Mythe Ou realite ?

Parlons un peu d’un monsieur formidable, pas forcément très connu, mais dont le travail à eu des répercussions essentielles sur tous les films, les séries, les romans à succès que l’on peut trouver de nos jours. Il s’agit du professeur Joseph Campbell. Son nom ne vous dit rien? Pas étonnant. Mais pratiquement tous les films de nos jours sont basés sur les recherches qu’il a effectué.

Biographie et idée phare

Pour commencer, ce cher monsieur est né à New York en 1904, et il y est mort en 1987. Il y a passé un certain nombre d’année en tant que professeur de littérature, mais il a fait quelques voyages entre-temps. Jusqu’ici, ça vous semble probablement très ennuyeux… Ce qu’il faut savoir de lui, c’est qu’il était un expert en mythologie comparé. La aussi, ça semble passionnant dit comme ça. En fait, à force d’étudier les héros des différents continents, depuis les peuples amérindien primitifs, jusqu’au cultures indiennes en passant par les tribus africaines, il a trouvé certaines similitudes. Pour ne pas dire des similitudes certaines…

De là est née l’idée toute simple, mais prodigieuse, que les mythes, les légendes, les traditions orales ne sont pas que de bons moyens pour faire passer les interminables soirée au coin du feu lorsqu’on n’a pas encore inventé la télévision. Pour lui “les vieux maitres savaient ce qu’ils disaient”, et leur enseignement se transmettaient oralement, à travers les âges. Il était à la recherche des “vérités cachées qui ont fondé la vie de l’homme durant les millénaires de son séjour sur la planète”. Il dit lui-même : “j’ai espoir qu’une élucidation comparative de cet ordre peut apporter sa contribution à la cause peut-être pas tout à fait désespérée de ces forces qui luttent actuellement pour l’unification du monde, non pas au nom de quelque hégémonie religieuse ou politique, mais en vue d’une mutuelle compréhension humaine”.

Et son travail est absolument phénoménal. Il est toujours exploité par la fondation qui porte son nom. Et l’essentiel se trouve dans le livre qu’il a écrit en 1949, Le Héros aux mille et un visage. Le titre est évocateur, et pour cause. A force de chercher à comprendre les symboliques cachées des mythes, et à puiser allègrement dans les psychanalyses Freudiennes et Jungiennes, ce dont s’est rendu compte le bon professeur, c’est que les légendes servent à nous faire progresser. Que chacun d’entre nous est le héros de sa propre histoires. Et que nous sommes tous confrontés aux mêmes épreuves, avec les mêmes peurs, et le même cheminement obligatoire pour notre propre évolution.

hero mythe porte-manteau

Quand Hollywood s’en mêle

Le travail remarquable du professeur aurait pu dormir pendant des années dans la bibliothèque de l’université. Et faire ce que bon nombre de travaux universitaire font si bien, aussi remarquables soient-ils : sombrer lentement et irrémédiablement dans l’oubli. Mais un jeune stagiaire des studios Disney l’avait lu. Christopher Vogler, c’est son nom, avait été assigné la tache rebutante qui attend tous les stagiaires des grands studios de Hollywood : lire la pile de scénarios qui s’étageait jusqu’au milieu des murs, et en tirer les plus prometteurs pour qu’ils soient éventuellement parcourus par les cadres. Devant l’ampleur de la tache, et fort de ce qu’il avait appris dans le livre de Campbell, Vogler rédige alors un petit mémo de quelques pages pour détecter plus facilement les structures qui fonctionnent. Pas égoïste, il le fait passer à ses petits camarades. devant l’amélioration plus que notable de l’efficacité de leurs stagiaires, les cadres commencèrent à s’intéresser de beaucoup plus prés à son travail. Vogler passa aussitôt de l’autre côté de la barrière et commença à travailler sur des films, comme le Roi Lion, Fight Club, le Cercle Rouge, Anna et le Roi…

Il est maintenant un des consultants en scénarios parmi les plus connu au niveau mondial. Et pour la petite histoire, il s’est rendu compte que son petit mémo a continué son chemin, et que tous les studios d’Hollywood l’ont consciencieusement lu et appliqué. De fait, Vogler en tirera un livre, The Writer’s Journey (traduit en français sous le nom Le Guide du Scénariste), qui est aujourd’hui considéré comme une des bibles des écrivains de scénarios.

Alors, si maintenant vous remarquez une certaine impression de déjà vu lorsque vous sortez du cinéma, ne vous inquiétez pas. Tous les films, ou presque sont bâtis sur le chemin du héros tel qu’il a été initialement décris par Joseph Campbell, puis par Christopher Vogler. Mais ce n’est pas seulement une histoire de recherches universitaires, et de leurs exploitations commerciales. Ce dont il s’agit vraiment ce sont les mécanismes de la psyché humaine, son fonctionnement intime, et leurs ressorts, dans lesquels nous nous sommes tous coincés les doigts un jour ou l’autre, quelque soit notre degré d’éducation ou de culture.

Vous êtes curieux d’en savoir plus? ça tombe bien, parce que je compte bien vous faire partager tout ce que j’ai appris dans les lectures de ces livres.

 

SOURCES :

Joseph Campbell : Le Héros aux mille et un visages

Christopher Vogler : The Writer’s Journey : mythic structure for writers (third edition)

One thought on “Mythe Ou realite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *