Les émotions de Luxo Jr, la lampe de Pixar

Parlons un peu d’une lampe de bureau qui est devenue très célèbre. Pour ceux qui ne la connaissent pas, je vous présente le logo des studios Pixar :

https://www.youtube.com/watch?v=8ggr1KcWtKs&feature=kp

Pixar, c’est une entreprise de créations de films d’animations. On lui doit entre autre Toys Story, Cars, Monster and Co, Wall E, La-haut, Ratatouille,… (En vrac, et liste non exhaustive).

Pour la petite histoire, initialement, la lampe était l’objet que le tout jeune studio avait choisi comme sujet afin de démontrer leurs capacités à faire des animations de qualités. Pari si bien réussi que la petite lampe y a acquis un nom, Luxo junior, et un statu non négligeable, puisque c’est elle qui représente maintenant le studio. Mais le plus fascinant n’est pas que les animateurs aient réussi à faire bouger une lampe en image de synthèse…

Ce qui a séduit, et qui séduit toujours, c’est le tour de force que ces animateurs ont fait : rendre un objet expressif et nous permettre d’extrapoler son comportement à des émotions humaines. N’avez-vous pas l’impression que cette petite lampe se balade au début de la séquence? Qu’elle a l’idée de prendre la place du « i » ? Qu’elle prend son élan, comme n’importe quel animal familier ? Qu’elle montre une résolution sans faille, lorsqu’elle saute à plusieurs reprises sur la lettre ?

Je voudrais attirer votre attention sur la fin, lorsqu’elle tourne la tête vers vous pour vous regarder. Quelles sont les émotions qu’elle ressent à ce moment précis ? La joie de la réussite ? L’interrogation ? La curiosité ? Le doute ? Quelque chose comme « tu vois, j’ai pris sa place… Mais j’avais le droit ? ».

Vous êtes d’accord avec certaines de ces phrases ? Alors relisez-bien. VOUS ÊTES D’ACCORD QU’UNE LAMPE RESSENT DES ÉMOTIONS ?

Là est le génie des studios Pixar. Parce que rien n’est moins expressif qu’une lampe de bureau, il faut bien le reconnaitre…

Et nous avons de très bonnes leçons à en tirer :

1) D’abord, ce qui a séduit n’est pas seulement la prouesse technique pour l’époque, mais bien les émotions qui sont associées à la petite lampe.

2) Le côté inhabituel de la chose la rend sympathique et fais rire. Voilà ce qui fait qu’on se rappelle de ce petit film.

3) Les émotions ne sont pas données uniquement par un faciès grimaçant. Pas besoin d’un visage qui sourit, ou de sourcils déchainés. Même pas besoin de mots pour souligner des propos. Les mouvements sont tout aussi parlants.

Voici trois pistes sur lesquelles nous reviendrons largement.

Pour la petite histoire, celui qui a eu l’idée de cette petite séquence s’appelle John Lasseter. Initialement employé de Lucas Film Limited (à qui on doit, entre autre, la Guerre des Etoiles), il a réalisé Luxor Jr pour démontrer l’efficacité et la convivialité du logiciel d’animation qu’il venait de créer. La suite a donné lieu à un rachat de l’entreprise par Steve Job, PDG de Apple, et un partenariat avec Disney, puis un rachat. Ce qui est tout à fait révélateur, c’est que Lasseter s’est toujours battu pour que l’esprit de Pixar ne soit pas modifié après le rachat par Disney. Les employés n’ont pas de distinction de grade, travaillent tous dans le même espace, et disposent de nombreuses sources de détentes (et de jeux!) dans l’entreprise. L’idée est que le respect de l’humain est à la base de la plus grande créativité, et des réalisations les plus ambitieuses. Il n’est peut-être pas si étonnant que cette petite lampe ait réussit à nous faire ressentir des émotions, finalement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *