Les neurones miroirs : une piste a exploiter?

mirror neurons in humans

Le système neurologique des neurones miroirs chez l’homme. Indian J Psychiatry. 2007 Jan-Mar; 49(1): 66–69.

Découverte des neurones miroirs

La découverte date de 1992. L’équipe italienne du professeur Di Pellegrino s’est rendu compte que certains neurones s’activent lorsque des macaques effectuent des mouvements, mais également lorsqu’ils observent des congénères faire de même. Ils ont donc nommé ce groupe de cellules « neurones miroirs », et estiment qu’ils sont impliqués dans la compréhension des actions.

A l’époque, ce fut une révolution. La suite, c’est par là

Les émotions de Luxo Jr, la lampe de Pixar

Parlons un peu d’une lampe de bureau qui est devenue très célèbre. Pour ceux qui ne la connaissent pas, je vous présente le logo des studios Pixar :

https://www.youtube.com/watch?v=8ggr1KcWtKs&feature=kp

Pixar, c’est une entreprise de créations de films d’animations. On lui doit entre autre Toys Story, Cars, Monster and Co, Wall E, La-haut, Ratatouille,… (En vrac, et liste non exhaustive). ici la suite

Ecrivez-vous une histoire?

Dans ce blog, je vais principalement m’intéresser à la narration, au sens propre. C’est-à-dire, le fait de raconter une histoire. Mais c’est quoi, plus précisément, une histoire?

Beaucoup de gens pensent qu’à partir du moment où ils inventent un monde, un personnage, et le font évoluer, ils racontent une histoire. Les corbeilles des grandes maisons d’éditions regorgent de ce type de manuscrit, et nos foyers sont remplis de ces écrivains frustrés, qui pensent que s’ils ne sont pas reconnus à leurs juste valeur, c’est parce que les éditeurs sont des incompétents, incapables d’avoir une vision originale, et de leur donner leur chance.

Ce qu’on oublie trop souvent, c’est qu’avoir de l’imagination, c’est bien, mais s’en servir c’est mieux. la suite, c’est par là

Cerveau, douleur et empathie : si t’as mal, j’ai mal

Connaissez-vous le réseau de partage de la douleur ? Il se trouve que le cerveau humain comporte plusieurs zones qui sont activées par la douleur. Je ne rentrerais pas dans les détails anatomiques que je laisse aux neurobiologistes. Si vous y tenez vraiment, les zones impliquées sont proches du système limbique et du cortex cérébral (Morisson et al), deux zones qui sont liées aux émotions, à la mémoire et à l’analyse. Je ferais probablement un post sur les structures anatomiques du cerveau (si ça s’avère nécessaire… et promis, juste les parties dont on peut se servir!).

Ce qui intéressant à savoir, c’est que ce réseau est activé lorsque les personnes ressentent des douleurs physiques, mais également lorsque qu’ils sont témoins de la souffrance physique d’autres personnes. cliquez ici pour la suite

Premières questions sur l’identification

Demandez autour de vous. Tout le monde tombera d’accord sur un point : si on lit des livres, et si on regarde des films, c’est parce qu’on s’identifie au héros. Mais pourquoi a-t-on tendance à s’identifier ? Est-ce qu’on s’identifie toujours au héros? Est-ce que cette identification est solide? Et comment faire pour que nos héros deviennent les irrésistibles réceptacles des projections de nos lecteurs ? On va commencer par s’intéresser à la première question. La suite, c’est là